Suggestion:La désintox de la semaine

De Le Média
Aller à : navigation, rechercher
4.56
(16 votes)
La désintox de la semaine
Idée d'émissions
Proposition de titres
Type d'émission Décryptage-Désintox
Court métrage
Thèmes Politique
Société
Supports
Durée 00:15:00
Emission interactive non
Lieu de tournage
Durée de tournage
Description courte Retour exhaustif sur les intox de la semaine.
Informative 1
Éducative 0
Divertissante 1
Originale 0
En direct non
Nombre d'émissions
Periodicité Hebdomadaire
Présence du public
durant le tournage
non
Coût minimum
Coût maximum
Age minimum
Age maximum
Idée de allikrid
Contributeurs Titsta
Documentation


Concept

Récupérer l'ensemble des intox qui ont été diffusés pendant une semaine, prouver en quoi c'est faux. Puis comparer les médias qui se sont rétractés, ceux qui ont fait double info etc... Puis la "re-désintox", pour retourner sur les sujets "polémiques" de la semaine précédente (voir plus bas).

Contenu

A l'inverse de désintox ou des décodeurs, il s'agira de faire une émission de désintox qui "rend des comptes". La première partie de l'émission pourra être discutée sur les réseaux (discord, wiki ou autres), mais si des visions étayées (et filtrées par les discussions entre socios) finissent en désaccord avec le propos énoncé pendant l'émission, celle-ci se devra de les relayer à nouveau la semaine suivante pendant la seconde partie, voire offrir un droit de réponse.

Émission informative ?

Marre de la police de la pensée (décodex et compagnie) à qui on ne peut rien reprocher (suffit de voir l'émission sur Arrêt sur Images), et marre d'avoir autant d'intox partout. De plus, le traitement des intox est toujours biaisé, suffit de voir celles sur Arte qui se gênent pas pour mettre des petites piques à ceux qu'ils n'aiment pas, même quand l'émission montre qu'ils ont raison. Et puis bon, parfois je crois à des trucs faux parce que je les ai lu sur le Monde ou trucs du style, et ça m'arrive de plus en plus souvent. Il est temps de faire un nettoyage systématique au Karcher.

Émission éducative ?

Les socios discuteront et chercheront à s'informer d'eux-même sur les sujets polémiques. Cela peut aussi augmenter le sens critique, juste par plaisir de donner tort à l'émission. Et inciter les autres à participer. Au pire on met en avant l'auteur de la pensée contradictoire.

  • J'ajoute que l'émulsion entre les Socios autours de la vérification de fait, génèrera une forme d'éducation populaire, une initiation à la pensée scientifique, et à la critique des médias. - Titsta

Émission originale ?

Parce que le Décodex se moque totalement de ce qu'on peut lui reprocher.

  • Il s'agira de mettre en avant la recherche de preuves, dont le résultat ne serait qu'une conséquence, et non l'affirmation doctrinale.

Type d'Émission

Information, Analyse et interprétation (analyses, décryptage, discussion, tribune), Émission éducative,

Sujet abordé

Les fake news et les wrong news.

Les inscrits demandeurs d'emploi la fausse propagande du modèle libéral

Public attendu

25 ans et plus...

Durée de l'Émission

Entre 10 et 15 minutes

Périodicité

Hebdomadaire, sinon c'est ingérable. Au pire un best-of mensuel, mais le but est surtout l'exhaustivité.

Lieu de tournage ?

Ça peut-être une simple vidéo en "slides". Façon présentation du média.

Invités

S'il y a un droit de réponse, les personnes qui se plaindront d'un mauvais traitement (de l'émission ou de la part des autres médias). Priorité bien sûr au respect du manifeste.

  • J'adore l'idée du droit de réponse, (ou de contrition) des personnes visés. Il s'agit d'être éthique, sur des faits, et non de "dézinguer" des personnes. Exposer rituellement le droit à l'erreur, serait à la foi éthique, et répandrait un peu plus l'idée que les "experts" ou hommes politiques se trompent aussi, donc qu'il faut rester attentif. Inviter systématiquement les personnes contesté serait aussi un indicateur supplémentaire de la qualité de l'émission. (bien sûr, beaucoup ne viendrai pas) Titsta

Interaction avec les internautes

En différé, en fonction de ce qui a été répondu.

Coûts prévus

Pas la moindre idée.

Autres suggestions

Pour casser le rythme, on pourrait une fois par mois faire une petite remise des trophées aux grands médias, par sélection du jury.

  • Médaille d'or de gymnastique : Le média qui s'est le plus rattrapé dans le mois.
  • Le single Lolita "C'est pas ma faute" : La réponse avec la plus grosse mauvaise foi.
  • Trophée d'argent du putaclic : Le second média qui a créé et relayé le plus d'intox dans le mois.
  • César du meilleur acteur : Le plus beau méa culpa.